21 septembre 2020

Ça peut servir

Se réconcilier avec son stylo

Vous avez cédé à l’hégémonie des tablettes et ordinateurs pour prendre vos notes en réunion ? Il serait temps de renouer avec le bon vieux duo carnet-crayon, recommande la professeure d’anglais Hetty Roessingh dans The Conversation. Pour beaucoup, taper sur un clavier se traduit par un gain de temps et d’efficacité, relève-t-elle. Mais selon une étude publiée en 2014 dans la revue Psychological Science, cette habitude s’accompagne d’une tendance à transcrire mot pour mot la conversation, ce qui est peu propice à un traitement approfondi de l’information par le cerveau. À l’inverse, la prise de notes à la main oblige à sélectionner les données, les organiser et les reformuler. Le recours au stylo implique ainsi un engagement cognitif, qui favorise la conceptualisation et la mémorisation.