• BudgetLe gouvernement a présenté ce matin en Conseil des ministres le projet de loi de finances pour 2021 qui met en œuvre le plan de relance de 100 milliards d’euros dévoilé au début du mois. Le gouvernement prévoit un déficit public atteignant 6,7 % du PIB l’an prochain, contre 10,2 % cette année.

  • Covid-19À la demande d’Emmanuel Macron, « l’intégralité des indicateurs » d’évolution du Covid-19 seront désormais publiés quotidiennement, dont ceux sur la base desquels sont prises « des mesures plus restrictives dans certains territoires », a annoncé aujourd’hui le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. L’annonce de la fermeture des bars et restaurants à Marseille et Aix-en-Provence, effective depuis aujourd’hui, avait provoqué de nombreuses critiques d’élus locaux sur la méthode du gouvernement.

  • TerrorismeLe ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a déclaré hier avoir demandé au préfet de police de Paris de renforcer la sécurisation de plusieurs sites, en particulier ceux considérés comme « symboliques », tels que les anciens locaux de Charlie Hebdo. Un homme, qui s’est présenté comme un Pakistanais, selon l’AFP, a agressé deux personnes à l’arme blanche vendredi devant ces locaux.

  • Haut-KarabakhDes combats qui opposent depuis hier les troupes du Haut-Karabakh à l’Azerbaïdjan ont fait au moins une cinquantaine de morts, selon les chiffres communiqués aujourd’hui par le ministère de la Défense du Haut-Karabakh. Plusieurs conflits ont opposé les deux camps depuis que le Haut-Karabakh a déclaré unilatéralement son indépendance de l’Azerbaïdjan en 1991, avec le soutien de l’Arménie.

    Lire notre article sur les conflits dans cette région.
  • TikTokUne décision prise hier par un juge américain permet à l’application de partage de vidéos TikTok, propriété du groupe chinois ByteDance, de rester temporairement téléchargeable sur les magasins d’applications d’Apple et de Google, contrairement à ce qu’avait décidé l’exécutif américain. La Maison-Blanche soupçonne TikTok de communiquer des informations sur les citoyens américains aux autorités chinoises.

  • TrumpUne enquête du New York Times publiée hier affirme que le président des États-Unis, Donald Trump, n’a pas payé d’impôts sur le revenu pendant 10 des 15 années précédant son élection « principalement parce qu’il a déclaré avoir perdu bien plus d’argent qu’il en a gagné ». Au moment de l’élection présidentielle de 2016, Donald Trump, qui se présente comme un homme d’affaires à succès, a refusé de publier sa déclaration d’impôts, comme le font habituellement les candidats.