8 octobre 2020

Ça peut servir

Comprendre l’étiquetage des produits cosmétiques

Pour bien choisir ses produits cosmétiques, mieux vaut savoir lire leurs étiquettes. La DGCCRF, un service du ministère de l’Économie chargé de la répression des fraudes, recommande de ne pas se fier à des allégations telles que « sans perturbateurs endocriniens », car les substances ayant un tel effet ne sont pas encore définies. De même, les mentions « sans parabènes » ou « sans phtalates » sont trompeuses, car dans ces familles de substances, celles qui présentent un risque sont interdites dans tous les cosmétiques. En revanche, l’allégation « hypoallergénique » est à prendre en compte : elle ne peut être utilisée que lorsque le produit a été conçu pour minimiser son potentiel allergisant et que le fabricant peut en apporter la preuve. Concernant la liste des ingrédients, sachez que vous pouvez distinguer ceux qui sont issus de plantes, nommés en latin, et les substances chimiques, en anglais.