• Covid-19Les États membres de l’UE se sont mis d’accord ce matin pour coordonner les restrictions de circulation en réponse à la pandémie de Covid-19. Une carte commune de l’UE sera publiée chaque semaine avec un code couleur pour identifier les zones à risque. Il revient ensuite aux États de décider des mesures restrictives qui en découlent pour les voyageurs en provenance de ces zones.

    Lire les précisions de la Commission européenne sur cette nouvelle mesure.
  • Droits de douaneL’Organisation mondiale du commerce (OMC), une institution de régulation des échanges internationaux, a autorisé cet après-midi l’UE à surtaxer les importations de produits américains à hauteur de 4 milliards de dollars par an, en représailles à des aides accordées par les États-Unis au constructeur aéronautique Boeing. L’an dernier, l’OMC a autorisé les États-Unis à surtaxer les importations européennes en raison de subventions illégales versées à l’avionneur européen Airbus.

    Lire les explications de l’affaire Airbus-Boeing devant l’OMC sur le site de Capital.
  • BangladeshLe gouvernement du Bangladesh a approuvé hier un amendement rendant le viol passible de la peine de mort, après une série d’agressions sexuelles qui ont suscité d’importantes manifestations ces derniers jours. Jusqu’à présent, les auteurs de viol encouraient la prison à perpétuité.

  • RechercheLe gouvernement et les principaux syndicats de chercheurs ont signé hier soir un accord portant sur la revalorisation des salaires et des carrières dans la recherche. Cet accord concerne plus de 250 000 agents de la recherche et de l’enseignement supérieur et prévoit des promotions de carrière.

  • DroguePrès de 1 200 trafiquants de drogue ont été interpellés et quatre tonnes de cannabis saisis en septembre, des chiffres en hausse par rapport au mois d’août, a annoncé cet après-midi le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, lors de la présentation du premier bilan mensuel de la délinquance. Depuis l’entrée en vigueur d’une amende forfaitaire de 200 euros pour usage de stupéfiant le 1er septembre, plus de 9 500 verbalisations ont eu lieu entre cette date et le 8 octobre.