14 octobre 2020

Ça alors

Un accord international pour l’exploration de la Lune

L’agence spatiale américaine Nasa et sept autres agences spatiales ont signé hier soir un accord de coopération régissant leurs prochaines explorations sur la Lune. Les « accords d’Artemis » établissent 10 principes tels que l’exploration pacifique, la transparence des activités ou encore l’interopérabilité des systèmes nationaux d’exploration. Le texte prévoit aussi la possibilité de créer des « zones de sécurité » pour protéger les activités lunaires des pays. Or le Traité international de 1967 sur l’exploration et l’utilisation de l’espace interdit toute « appropriation nationale » de la Lune. La Chine et la Russie, qui ont toutes les deux un programme d’exploration de la Lune, ne sont pas signataires des nouveaux accords. La Nasa dirige le programme international Artemis, qui prévoit d’envoyer deux astronautes sur la Lune en 2024. Les derniers à y avoir marché faisaient partie de la mission américaine Apollo 17, en décembre 1972.