• ThaïlandeLe gouvernement thaïlandais a promulgué aujourd’hui un décret interdisant les rassemblements de plus de quatre personnes à Bangkok, la capitale du pays. L’objectif est de mettre fin aux manifestations pro-démocratie, selon l’ONG de défense des droits humains Amnesty International. Des rassemblements ont lieu depuis février pour réclamer la démission du Premier ministre, la rédaction d’une nouvelle Constitution et l’arrêt du harcèlement judiciaire des opposants.

    Lire notre article publié en août sur cette contestation.
  • Affaire NavalnyLe Conseil de l’Union européenne, qui rassemble les ministres des États membres, a imposé aujourd’hui des sanctions à une entité et six hautes personnalités russes, estimant que l’empoisonnement le 20 août de l’opposant russe Alexeï Navalny « n’a été possible qu’avec le consentement de l’administration présidentielle ». Les personnes physiques et morales concernées sont désormais interdites de visa et leurs avoirs dans l’UE sont gelés.

  • KirghizstanLe président du Kirghizstan, Sooronbay Jeenbekov, a annoncé aujourd’hui sa démission. Le Premier ministre avait également démissionné début octobre, à la suite de protestations ayant conduit à l’annulation des élections législatives remportées par des partis favorables au président, mais dont les résultats étaient contestés. Le Premier ministre avait été remplacé par l’ancien député Sadyr Japarov, libéré de prison par des manifestants.

  • PerquisitionsDes perquisitions ont été menées ce matin aux domiciles et bureaux du ministre de la Santé, Olivier Véran, du directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, de l’ancien Premier ministre Édouard Philippe, de l’ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn et de l’ancienne porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, selon les agences de presse AFP et Reuters. La Cour de justice de la République, la juridiction compétente pour juger les crimes ou délits commis par les membres du gouvernement dans l’exercice de leurs fonctions, a ouvert en juillet une information judiciaire sur la gestion de la crise du coronavirus à la suite de plusieurs plaintes.

    Lire notre sujet sur les plaintes déposées contre le gouvernement.
  • Malus automobileLa ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a proposé aujourd’hui l’instauration d’un malus pour les véhicules les plus lourds, reprenant ainsi l’une des propositions formulées en juin par la Convention citoyenne pour le climat, une assemblée de 150 Français tirés au sort. Cette taxe, faisant l’objet d’un amendement au projet de loi de finances pour 2021 actuellement débattu au Parlement, ne visera pas les véhicules électriques, a précisé la ministre.

  • Prime CovidEmmanuel Macron a annoncé hier soir une aide exceptionnelle de 150 euros pour les bénéficiaires du RSA et des APL, augmentée de 100 euros supplémentaires par enfant à charge. Le Premier ministre, Jean Castex, a précisé aujourd’hui que cette prime concernerait aussi les bénéficiaires de l’allocation de solidarité spécifique (ASS), qui assure un revenu minimum aux chômeurs ayant épuisé leurs droits. L’aide sera versée « avant la fin de l’année » à 4,1 millions de foyers, selon le gouvernement.