21 octobre 2020

Présidentielle américaine

L’élection du président des États-Unis

Les citoyens américains de 18 ans et plus sont appelés le 3 novembre à voter pour élire le président des États-Unis, renouveler toute la Chambre des représentants, l’une des deux chambres du Parlement, et un tiers du Sénat, l’autre chambre. Le président des États-Unis est élu au suffrage universel indirect, par des grands électeurs choisis en fonction du vote des citoyens, État par État. Il arrive que le candidat ayant remporté le plus de voix à l’échelle nationale ne soit pas celui qui est élu. Ce cas de figure s’est produit à cinq reprises dans l’histoire des États-Unis. La candidate démocrate Hillary Clinton, qui a remporté près de 65,9 millions de voix en 2016, soit presque 2,9 millions de plus que le candidat républicain Donald Trump, n’a pas été élue parce qu’elle a recueilli moins de voix que lui dans plusieurs États comptant de nombreux grands électeurs. En 2000, le démocrate Al Gore s’était incliné face au républicain George W. Bush malgré 500 000 voix de plus au niveau national.