2 novembre 2020

Ça peut servir

Parler avec un masque

Parler avec un masque devant un auditoire n’est pas facile et pousse souvent à forcer sa voix. Pour ne pas abîmer ses cordes vocales, mieux vaut d’abord bien s’échauffer en pratiquant des étirements musculaires. L’Association de démocratisation de l’art oratoire en suggère plusieurs, tels que l’imitation du cheval qui souffle, si vous avez un peu d’intimité avant de prendre la parole, ou de la vache qui rumine, si la discrétion s’impose. Maya Hallay-Dufour, qui forme des professionnels, comme des enseignants, des avocats ou des chanteurs, recommande dans le quotidien La Nouvelle République de bien s’hydrater. Elle conseille de s’arrêter de parler toutes les 20 minutes et de faire des pauses de 5 minutes. « À la fin de la journée, quand on rentre chez soi, on a besoin d’un sas de repos vocal, on évite de raconter sa journée », ajoute-t-elle.