• SéismeL’agence gouvernementale turque chargée des situations de catastrophe a annoncé aujourd’hui la fin des opérations de recherche et de sauvetage engagées à la suite du séisme qui a touché vendredi l’ouest de la Turquie. Il a fait dans ce pays 114 morts et 1 035 blessés, dont 137 encore hospitalisés, selon le bilan définitif.

  • AutricheLe groupe djihadiste État islamique (EI) a revendiqué hier soir l’attentat perpétré la veille à Vienne, la capitale autrichienne, qui a fait quatre morts et une quinzaine de blessés. Il a également diffusé une vidéo dans laquelle le terroriste, qui a été abattu par les forces de l’ordre lors de son attaque, prête allégeance au dirigeant de l’EI.

    Lire notre article sur cet attentat.
  • KLMLe gouvernement néerlandais a approuvé hier soir le plan de restructuration proposé par la compagnie aérienne nationale KLM, après que les pilotes ont accepté de baisser leurs salaires jusqu’en 2025 et non jusqu’en 2022 comme ils l’avaient négocié avec la direction. La filiale du groupe Air France-KLM peut désormais bénéficier des prêts de 3,4 milliards d’euros que le gouvernement et un consortium de banques lui avaient consentis en juin.

  • ÉthiopieLe Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, a lancé une opération militaire dans la région du Tigré, dans le nord du pays, affirmant que le parti au pouvoir dans ce territoire y avait attaqué un camp militaire fédéral. Ce parti ne reconnaît plus l’autorité de l’État fédéral depuis le report des élections législatives qui devaient se tenir en août.

  • Covid-19L’Assemblée nationale a adopté cette nuit un amendement prévoyant la prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 14 décembre, et non jusqu’au 16 février comme le demandait le gouvernement faute d’un nombre suffisant de députés LREM lors du vote. Elle a également voté un autre amendement empêchant le renouvellement du confinement au-delà du 30 novembre sans accord du Parlement, ce qui a provoqué la colère en séance du ministre de la Santé, Olivier Véran. Le projet de loi doit être discuté au Sénat jeudi.

    Voir l’intervention d’Olivier Véran dans l’hémicycle.
  • MarseilleLe bailleur social Marseille Habitat a été mis en examen hier pour « homicides involontaires par violation délibérée d’une obligation de sécurité » dans l’enquête sur l’effondrement de deux immeubles à Marseille en novembre 2018, dans lequel sont mortes huit personnes. L’un des immeubles appartenait à Marseille Habitat, qui dépend de la ville de Marseille, tandis que l’autre appartenait à des propriétaires privés.