5 novembre 2020

C'est leur avis

Une victoire morale pour Trump

Quelle que soit l’issue de l’élection présidentielle, Donald Trump a réussi à renouveler l’image du Parti républicain [€], affirme l’éditorialiste du Daily Telegraph Tim Stanley en s’appuyant sur des études qui montrent qu’il reçoit une adhésion grandissante des classes populaires et de certaines minorités.

« Avec le coronavirus, ses performances scandaleuses dans les débats, il semblait presque inévitable qu’on assisterait à un rejet massif de la compétence et de la personnalité de Trump. […] Le fait qu’il perde les électeurs blancs diplômés, mais reste compétitif grâce à un soutien accru des Hispaniques, montre qu’il s’agit d’une histoire bien plus nuancée que celle livrée par la radio et la télévision. Cela suggère que les Républicains, sous l’égide de Trump, sont désormais véritablement un parti de la classe ouvrière. Une étude de Bloomberg parue juste avant l’élection révélait que les donateurs de Trump étaient plutôt des chauffeurs routiers, des ouvriers du bâtiment, des policiers, etc. Les donateurs démocrates ont plus de chances d’être enseignants, médecins, avocats ou professeurs. C’est une mauvaise nouvelle pour les Démocrates, et c’est même gênant. Ils se targuent d’être les représentants du peuple, mais ils représentent de plus en plus les classes supérieures. » Tim Stanley