7 novembre 2020

Ça veut dire quoi

Gaz de schiste

Le groupe énergétique français Engie a déclaré mardi avoir renoncé à un contrat d’importation de gaz issu d’une exploitation de gaz de schiste aux États-Unis. L’État français, actionnaire d’Engie à près de 24 %, s’y était opposé. Le gaz de schiste est un gaz naturel enfermé (comme le pétrole de schiste) dans une roche de schiste, ainsi caractérisée en raison de sa texture feuilletée, à des profondeurs comprises entre 1 500 et 3 000 mètres. Son extraction est possible grâce à des techniques de forage horizontal et de fracturation hydraulique consistant à injecter sous haute pression de grandes quantités d’eau, mélangées à du sable et à des additifs chimiques. La fracturation hydraulique est une pratique interdite en France en raison des risques de contamination des nappes phréatiques et des rejets de gaz à effet de serre qu’elle implique. Autorisée aux États-Unis, elle a permis au pays d’augmenter entre 2005 et 2019 sa production de gaz naturel de 86 % et celle de pétrole de 136 %, selon les données de l’Agence internationale de l’énergie, une organisation regroupant 30 pays parmi les plus industrialisés du monde.