10 novembre 2020

Tout s'explique

Le projet de vaccin de Pfizer contre le Covid-19 « efficace à 90 % »

En quoi consiste le projet de vaccin de Pfizer ?

Le laboratoire américain Pfizer et son partenaire allemand BioNTech ont annoncé hier que leur projet de vaccin contre le Covid-19 était « efficace à 90 % », selon une première analyse. 43 500 personnes participent à leur essai clinique, qui est dans sa dernière phase : la moitié ont reçu le vaccin et l’autre un placebo. Ce taux d’efficacité a été calculé en comparant la proportion de chacun des deux groupes parmi 94 participants qui ont été testés positifs au Covid-19. « La protection est obtenue 28 jours après le début de la vaccination » en deux doses, précise Pfizer. Le projet de vaccin s’appuie sur une technologie qui consiste à injecter des fragments de matériel génétique, appelés ARN messager, chargés d’informer les cellules sur la façon de produire des défenses immunitaires lorsqu’elles rencontrent le virus. L’essai clinique se poursuit jusqu’à ce que 164 cas confirmés de Covid-19 aient été analysés. Pfizer précise donc que « le pourcentage d’efficacité final du vaccin peut varier ».

Combien y a-t-il de projets de vaccin en cours ?

Plusieurs questions restent en suspens autour du projet de vaccin de Pfizer, comme sa conservation (il doit être conservé à une très basse température) et la durée de son efficacité. Les participants à l’étude seront surveillés par Pfizer pendant encore deux ans. L’Organisation mondiale de la santé, une agence de l’ONU, a recensé au 3 novembre 47 essais cliniques de projets de vaccin contre le Covid-19 lancés dans le monde. Parmi eux, 10 étaient en phase 3. Lors de cette phase, leur efficacité et leur tolérance sont testées sur des milliers de personnes dans le monde. C’est le dernier stade avant l’homologation, décidée par les autorités sanitaires de chaque pays. Un vaccin peut toutefois recevoir une autorisation d’utilisation d’urgence avant une homologation formelle. La Chine et la Russie ont approuvé des vaccins sans attendre les résultats de la phase 3 des essais.

Où en sont les précommandes de vaccins par les États ?

Pfizer et BioNTech prévoient de produire jusqu’à 50 millions de doses d’ici la fin de l’année 2020 et jusqu’à 1,3 milliard en 2021 (à raison de deux doses par personne). Plusieurs États, tels que les États-Unis, le Japon et le Royaume-Uni, ont passé des précommandes. Un accord est en cours de négociation avec l’UE pour la fourniture de 200 millions de doses, avec l’option d’en acquérir 100 millions supplémentaires. La Commission européenne, qui négocie au nom des 27 États membres de l’UE, a déjà conclu des accords d’achat pour trois projets de vaccin et un total de 800 millions de doses. Dans un communiqué mi-octobre, elle précise que « tous les États membres auront accès aux vaccins en même temps », la répartition étant effectuée sur la base de la taille de leur population, et les incite à définir des populations prioritaires.