17 novembre 2020

Ça alors

Constituer les archives du patrimoine olfactif de l’Europe

L’Union européenne a attribué 2,8 millions d’euros à un projet de recherche pour constituer les archives du patrimoine olfactif de l’Europe, a annoncé ce matin le consortium à l’initiative de ce projet inédit. Baptisé « Odeuropa », il consiste à identifier à partir d’archives les odeurs qui ont façonné l’Europe du XVIe au début du XXe siècle, comme la puanteur des industries, le tabac dans les théâtres ou les herbes utilisées en médecine. Certaines seront reconstituées par des chimistes et des parfumeurs. Ce projet de trois ans inclut la mise en ligne d’une « encyclopédie du patrimoine de l’odorat européen », pour expliquer à quel contexte, lieu ou pratique sont attachées les odeurs et comment elles ont évolué. Colonisation, urbanisation, commercialisation : « presque tous les processus historiques significatifs ont influencé ce que nous sentons », explique William Tullett, chercheur à l’université britannique Anglia Ruskin et membre du consortium.