• VaccinLe laboratoire pharmaceutique britannique AstraZeneca et l’université d’Oxford ont annoncé aujourd’hui que l’analyse intermédiaire des résultats de leur projet de vaccin montrait une efficacité allant de 62 % à 90 % selon les doses administrées. L’Agence européenne des médicaments, dont dépend l’autorisation de commercialisation pour l’ensemble de l’UE, a déclaré aujourd’hui à l’AFP qu’elle pourrait « conclure l’évaluation » des projets de vaccin les plus avancés « vers la fin de cette année ou le début de l’année prochaine ».

  • G20Le sommet du G20, réunissant les 20 principales puissances économiques de la planète, s’est tenu par visioconférence samedi et hier sous l’égide de l’Arabie saoudite. Dans leur déclaration finale, les dirigeants de ces pays se sont engagés à « assurer l’accès universel équitable, à un coût abordable » aux futurs vaccins contre le Covid-19. La chancelière allemande, Angela Merkel, s’est néanmoins déclarée « inquiète que rien n’ait été encore fait » concrètement pour assurer la vaccination dans les pays pauvres.

  • ÉthiopieLe Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, a donné hier 72 heures aux forces de la région éthiopienne du Tigré pour se « rendre pacifiquement » et a qualifié cette offre de « dernière chance ». Le gouvernement éthiopien a lancé il y a près de trois semaines une offensive militaire contre les autorités de cette région du nord du pays en les accusant d’attaques contre des garnisons militaires.

    Lire notre article sur le conflit au Tigré.
  • Burkina FasoEntre « 300 000 et 350 000 » personnes n’ont pas pu voter lors des élections présidentielle et législatives organisées hier au Burkina Faso en raison des « menaces » qui leur ont été faites, a déclaré hier le président de la commission électorale du pays. Le Burkina Faso, où 6,5 millions de personnes étaient appelées à voter, est victime depuis 2015 d’une montée en puissance des mouvements djihadistes.

  • Nicolas SarkozyLe procès de l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy pour corruption et trafic d’influence dans l’affaire des « écoutes » s’est ouvert aujourd’hui à Paris. Il a cependant été immédiatement suspendu jusqu’à jeudi pour qu’une expertise médicale de l’état de santé de l’un des coprévenus soit réalisée. C’est la première fois sous la Ve République qu’un ancien président est jugé pour corruption.

    Lire un résumé de l’affaire des « écoutes » sur Franceinfo.
  • DanoneLe groupe agroalimentaire français Danone a annoncé ce matin un plan d’économies d’un milliard d’euros d’ici 2023 pour faire face aux difficultés causées par l’épidémie de Covid-19. L’entreprise explique que ce plan se traduira par 1 500 à 2 000 suppressions de postes au sein de ses sièges « mondiaux et locaux ».