23 novembre 2020

Ça peut servir

Des exercices physiques pour le confinement

L’agence nationale de sécurité sanitaire Anses, un établissement public, note dans une étude publiée aujourd’hui que 66 % des 11-17 ans « présentent un risque sanitaire préoccupant » parce qu’ils passent plus de 2 heures devant un écran et font moins de 60 minutes d’activité physique par jour. L’Anses prévient que les habitudes prises à l’adolescence tendent à perdurer à l’âge adulte. Si ces appels à l’activité physique peuvent paraître compliqués à suivre en période de confinement, l’Organisation mondiale de la santé, une agence de l’ONU, a publié sur son site une série d’exercices illustrés pour garder la forme sans matériel spécifique. L’Anses explique par ailleurs que l’activité physique ne se réduit pas à la pratique d’une activité sportive et que se déplacer dans son logement, porter une charge, ou monter et descendre des escaliers peuvent aussi être bénéfiques.