• Violences policièresLe ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a saisi aujourd’hui l’Inspection générale de la police nationale sur « plusieurs faits inacceptables » survenus hier soir lors de l’évacuation d’un campement de migrants à Paris. Plus de 450 exilés avaient installé des tentes place de la République, selon l’association Utopia 56 à l’initiative du campement. Des migrants ont été « matraqués » et les tentes confisquées par les forces de l’ordre, a dénoncé l’association.

  • TransparenceLa Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), une autorité administrative indépendante, a annoncé aujourd’hui avoir contrôlé des déclarations de patrimoine et d’intérêts des membres du gouvernement nommés en juillet. Elle a constaté des « manquements » dans celles du ministre délégué chargé des PME, Alain Griset, et estimé qu’ils révélaient des faits susceptibles d’être qualifiés « d’abus de confiance ». Le parquet de Paris a annoncé peu après l’ouverture de deux enquêtes.

    Lire les appréciations de la HATVP sur les déclarations d’Alain Griset.
  • BudgetLe Parlement a définitivement adopté aujourd’hui le quatrième projet de loi de finances rectificative pour 2020, par un ultime vote du Sénat à 249 voix contre 93. Le texte consacre une nouvelle enveloppe de 20 milliards d’euros de dépenses, notamment pour financer les aides aux entreprises et le chômage partiel.

    Voir le détail du budget.
  • SécuritéL’Assemblée nationale a adopté en première lecture aujourd’hui la proposition de loi « Sécurité globale » par 388 voix contre 104 et 66 abstentions. Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé avant le vote qu’il saisirait à l’issue du processus législatif le Conseil constitutionnel, l’instance chargée de contrôler la conformité des lois à la Constitution, sur l’article 24 du texte. Celui-ci prévoit de sanctionner la diffusion d’un élément d’identification d’un policier ou d’un gendarme en intervention si elle a pour but de porter atteinte à son intégrité. Le texte doit désormais être examiné au Sénat.

    Lire notre article sur cette proposition de loi et les critiques qui lui sont faites.
  • ConfinementEmmanuel Macron doit s’adresser aux Français ce soir à partir de 20h lors d’une allocution, un peu plus de trois semaines après la mise en œuvre d’un nouveau confinement pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. Sur les sept derniers jours, le nombre de patients en réanimation est passé de 4 919 à 4 454 et près de 4 200 personnes sont décédées de la maladie, un chiffre comparable à celui de la semaine précédente, selon les données du ministère de la Santé mises à jour hier.

    Suivre l’allocution du président en direct sur le site de l’Élysée à 20h.
  • BrésilLe Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a dénoncé aujourd’hui « la discrimination structurelle » et « le racisme persistant » à l’encontre des Noirs au Brésil, après la mort d’un homme noir jeudi à Porto Alegre. Cet homme a été frappé à mort par deux vigiles d’un supermarché Carrefour. La diffusion sur Internet des images du meurtre a entraîné des manifestations antiracistes devant des magasins Carrefour au Brésil.