• États-UnisL’administration américaine des services généraux (ASG), une agence fédérale, a informé lundi qu’elle mettait ses « ressources et services » à la disposition du président élu Joe Biden, permettant de déclencher le processus de transition entre Donald Trump et lui. L’ASG s’y refusait jusqu’ici dans l’attente des « certifications des résultats de l’élection ». Jeudi, Donald Trump a déclaré qu’il quitterait bien la Maison-Blanche si le collège des grands électeurs, qui doit se réunir le 14 décembre, vote pour Joe Biden.

    Lire notre article sur la passation des pouvoirs exécutifs aux États-Unis.
  • Violences policièresPlusieurs faits de violences commises par des policiers ont été rapportés cette semaine par des médias et des vidéos amateur, lors de l’évacuation d’un camp de migrants et de l’interpellation d’un producteur de musique noir à Paris. Des enquêtes ont été confiées à l’Inspection générale de la police nationale dans les deux cas. Emmanuel Macron a déclaré hier sur sa page Facebook que « les images que nous avons tous vues de l’agression de Michel Zecler sont inacceptables ».

    Lire notre article sur la police face aux accusations de violence.
  • Sécurité globaleL’Assemblée nationale a adoptée mardi en première lecture la proposition de loi « Sécurité globale », dont l’article 24 prévoit de sanctionner la diffusion d’un élément d’identification d’un policier ou d’un gendarme en intervention si elle a pour but de porter atteinte à son intégrité. Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé jeudi la création d’une commission indépendante chargée de faire des propositions pour « concilier le respect absolu du droit fondamental à l’information et la protection des forces de sécurité », tout en précisant hier, contrairement à ce qui était envisagé, qu’elle ne réécrirait pas l’article 24.

  • DéconfinementEmmanuel Macron a présenté mardi soir les étapes devant mener à un allègement des règles sanitaires liées à l’épidémie de Covid-19. Dès aujourd’hui, les commerces sont autorisés à rouvrir, à l’exception des bars et des restaurants. À partir du 15 décembre, si le nombre de contaminations passe à 5 000 par jour contre 20 000 en moyenne la semaine dernière, les cinémas, théâtres et musées rouvriront et un couvre-feu remplacera le confinement.

    Voir notre graphique sur l’évolution du nombre de cas et l’objectif à atteindre.
  • Burkina FasoLa commission électorale du Burkina Faso a annoncé jeudi la victoire dès le premier tour de l’élection présidentielle du chef de l’État sortant, Roch Kaboré. Au pouvoir depuis décembre 2015, il a obtenu près de 58 % des suffrages lors du scrutin organisé dimanche, selon un décompte quasi définitif. Six de ses adversaires ont déclaré lundi qu’ils n’accepteraient pas « des résultats entachés d’irrégularités ».

  • PauvretéLa collecte des Banques alimentaires, un réseau national d’aide alimentaire, a débuté hier et durera tout le week-end dans les magasins. Le réseau affirme faire face à une « explosion de la demande d’aide alimentaire, en hausse de 20 % à 25 % selon les territoires » depuis le début de la crise sanitaire. Selon un rapport publié jeudi par l’Observatoire des inégalités, un organisme privé indépendant, 8,3 % de la population vivait sous le seuil de pauvreté (avec moins de 885 euros par mois) en 2018, contre 8 % en 2017.

    Lire une synthèse du rapport de l’Observatoire des inégalités.