8 décembre 2020

Tout s'explique

Les élèves français en difficulté en mathématiques

Quel est le niveau des élèves français en mathématiques ?

Les élèves français de CM1 ont obtenu les plus mauvais scores en mathématiques par rapport à leurs homologues de l’Union européenne dans l’étude Timss 2019 dont les résultats ont été publiés aujourd’hui. Organisée tous les quatre ans depuis 1995 par l’International Association for the Evaluation of Educational Achievement, un organisme international indépendant, cette étude évalue les niveaux de connaissances en mathématiques et en sciences dans les classes de niveaux équivalents au CM1 et à la quatrième. Le score des élèves de CM1 est quasiment identique à l’enquête précédente, menée en 2015. Ils se classent à nouveau en dessous de la moyenne mondiale. Les élèves français de quatrième, évalués pour la première fois, figurent également en bas du classement des pays de l’UE. Les trois premières places mondiales pour les deux niveaux sont occupées par des pays asiatiques : Singapour, Hong Kong et la Corée du Sud.

Qu’est-ce qui peut expliquer ces résultats ?

La direction chargée de l’évaluation au sein du ministère de l’Éducation nationale précise dans un communiqué publié aujourd’hui que cette évaluation a été réalisée « avant le plein déploiement du plan Villani-Torossian sur les mathématiques ». Un rapport remis en 2018 au gouvernement par l’inspecteur général Charles Torossian et le mathématicien et député Cédric Villani avait en effet souligné que les mauvais résultats des élèves français en mathématiques pouvaient s’expliquer par le manque de formation des professeurs des écoles dans cette discipline. Un plan lancé en 2018 a renforcé la formation continue en mathématiques, dont ont aujourd’hui bénéficié 40 000 enseignants. Interrogé par Le Monde, Sébastien Planchenault, président de l’association des professeurs de mathématiques, attribue également ces résultats au fait que « les heures de mathématiques au collège ont baissé depuis 15 ans ».

Quels impacts les mathématiques ont-elles sur la réussite professionnelle ?

« Les difficultés en mathématiques ont de lourdes conséquences pour le fonctionnement au quotidien, le rendement scolaire et l’avancement professionnel », explique la professeure américaine en sciences de l’apprentissage Nancy Jordan, spécialiste des difficultés d’apprentissage en mathématiques, dans une étude publiée en 2010. Les économistes Thomas Breda et Clotilde Napp rapportent également dans une étude publiée en France en 2019 que les difficultés en mathématiques, rencontrées davantage chez les filles, peinent à leur permettre d’accéder à certains métiers qui demeurent alors majoritairement masculins, comme les métiers de l’ingénierie. Cette sous-représentation des femmes dans les domaines qui reposent fortement sur les mathématiques contribue alors « à l’inégalité salariale entre les sexes », car « les emplois à forte composante mathématiques sont plus rémunérateurs ».

POUR ALLER PLUS LOIN

L’article de 20 Minutes qui analyse les résultats de l’étude Timss.