11 décembre 2020

Ça alors

Griezmann rompt son partenariat avec le chinois Huawei

Le footballeur international français Antoine Griezmann a annoncé hier sur Instagram qu’il mettait un terme « immédiat » à son partenariat avec l’entreprise chinoise de télécommunications Huawei. Il invoque les « forts soupçons » selon lesquels l’entreprise Huawei aurait contribué au développement d’un système de signalement des Ouïghours, les membres d’une minorité musulmane de Chine, grâce à un logiciel de reconnaissance faciale. Le joueur avait été invité mardi à dénoncer son partenariat avec Huawei par Ouïghours News, un compte Instagram militant pour les droits des Ouïghours. Ce compte relayait un article du Washington Post selon lequel l’entreprise avait travaillé en 2018 sur un logiciel de reconnaissance faciale capable d’identifier les Ouïghours et d’alerter la police. Ce document, classé « confidentiel », mais librement accessible sur le site de Huawei, a été supprimé par l’entreprise juste avant la parution de l’article, selon le Washington Post.