• VenezuelaLa coalition comprenant le parti de Nicolas Maduro, le président du Venezuela, a remporté dimanche dernier les élections législatives avec 67,7 % des voix, selon les résultats de la commission électorale. Le taux de participation s’est élevé à 31 %. En 2015, l’opposition avait obtenu la majorité à l’Assemblée nationale pour la première fois depuis 16 ans. Les principaux partis d’opposition, qui avaient appelé au boycott des élections, ont lancé cette semaine une consultation citoyenne en ligne pour contester la légitimité de ces élections.

  • BrexitLe Royaume-Uni et l’UE ont repris dimanche dernier leurs négociations pour parvenir à un accord commercial à l’issue de la période de transition au 1er janvier, mais elles bloquent sur plusieurs sujets comme la pêche et les règles de concurrence. Le gouvernement britannique a annoncé mardi qu’il retirait de son projet de loi « sur le marché intérieur » les articles qui lui avaient valu une action en justice de la part de la Commission européenne début octobre, car ils rendaient possible une remise en cause de l’accord de Brexit.

    Lire nos explications sur les blocages entre le Royaume-Uni et l’UE.
  • ÉgypteLa France ne conditionnera pas la coopération en matière de défense avec l’Égypte aux droits humains, a déclaré lundi Emmanuel Macron lors d’une conférence de presse avec le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi. Un tel boycott serait « contre-productif dans la lutte contre le terrorisme », a-t-il estimé. L’Égypte a commandé pour 7,7 milliards d’euros d’armement à la France entre 2010 et 2019, ce qui en fait son quatrième client, selon le dernier rapport annuel sur les exportations d’armement du ministère des Armées.

  • PoliceEmmanuel Macron a annoncé mardi l’organisation à partir de janvier d’une série de consultations appelées « Beauvau de la sécurité » pour « améliorer les conditions d’exercice » des forces de l’ordre et « consolider » leurs liens avec la population. Le syndicat Alliance, majoritaire chez les gardiens de la paix, a déclaré qu’il ne répondrait pas à l’invitation tant que le président ne donnerait pas suite à ses « revendications sur la protection du policier ».

  • DéconfinementLe Premier ministre, Jean Castex, a déclaré jeudi que « nous ne serons pas au 15 décembre à l’objectif que nous nous sommes fixé de passer à 5 000 cas par jour » de Covid-19 pour sortir du confinement. Il a annoncé que les établissements culturels seraient fermés trois semaines de plus à partir du 15 décembre et qu’un couvre-feu serait imposé de 20h à 6h à partir de cette date, y compris pour le réveillon du 31 décembre. La seule exception concerne le soir du 24 décembre. L’attestation de déplacement ne sera nécessaire que sur les horaires du couvre-feu.

    Voir les mesures en vigueur au 15 décembre sur le site Service-public.fr.
  • MarocLe président des États-Unis, Donald Trump, a annoncé jeudi que le Maroc et Israël avaient « accepté » d’entretenir « des relations diplomatiques complètes ». Un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères explique que ces relations seront mises en place « dans les meilleurs délais ». Dans le même temps, Donald Trump a proclamé hier que les États-Unis reconnaissaient la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental, une région disputée depuis la fin de la colonisation espagnole en 1975.

    Lire notre article sur cette annonce.