14 décembre 2020

C’est leur avis

Donner la priorité aux résidents des Ehpad risque de ternir l’image du vaccin

La campagne de vaccination contre le Covid-19 aux États-Unis débute aujourd’hui. Elle cible en priorité l’ensemble des soignants et les résidents des maisons de santé. En France, le gouvernement prévoit de vacciner en premier les résidents et le personnel des Ehpad. Dans Les Échos, l’économiste de la santé Frédéric Bizard estime que vacciner d’abord les plus âgés risque de nuire à la vaccination [€].

« Dans un contexte de défiance record des vaccins et de pénurie de doses à venir en France, le choix de prioriser les résidents et le personnel des Ehpad est très contestable et risque de fragiliser le succès de la campagne de vaccination. […] Même si le rapport bénéfice/risque des vaccins à ARN messager est excellent dans les études, il ne peut que se dégrader chez les personnes de plus de 80 ans. […] L’espérance de vie en Ehpad étant de 3,3 ans, de multiples décès (qui seraient survenus sans le Covid-19) surviendront, sans aucune causalité avec le vaccin, mais dont la corrélation ne manquera d’être établie par les anti-vax. C’est donc bien l’image du vaccin contre le virus vis-à-vis de l’ensemble de la population qu’on met à risque avec une telle approche. » Frédéric Bizard