• Covid-19Les agglomérations du Havre (Seine-Maritime) et de Charleville-Mézières (Ardennes) ont lancé lundi des campagnes de dépistage massif du Covid-19. Mardi, la présidence de la République a annoncé qu’Emmanuel Macron avait été diagnostiqué positif au Covid-19 et qu’il s’était isolé pour une période de sept jours, tandis que plusieurs personnes de son entourage, dont le Premier ministre, Jean Castex, qui sont cas contacts du président, se retrouvent également à l’isolement.

  • MarseilleLa maire écologiste de Marseille, Michèle Rubirola, élue en juillet à la tête d’une coalition de gauche, a annoncé mardi sa démission en expliquant éprouver « des difficultés » liées à sa santé. Elle a exprimé le souhait de laisser sa place à son premier adjoint, le socialiste Benoît Payan. Il revient au conseil municipal d’élire le nouveau maire de Marseille.

    Lire l’article de France 3 sur les conséquences de cette démission.
  • NumériqueLa Commission européenne a présenté mardi deux nouveaux règlements pour réguler le secteur du numérique : le Digital Services Act (DSA) et le Digital Market Act (DMA). Le DSA concerne toutes les plateformes et doit permettre « plus de sécurité » et « plus de transparence » pour les utilisateurs, tandis que le DMA entend encadrer le droit de la concurrence et contrôler les activités des plateformes les plus importantes par leur chiffre d’affaires, leur capitalisation boursière et leur nombre d’utilisateurs.

    Lire notre article sur le sujet.
  • Vaccin pour l’UELa présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré jeudi que la vaccination contre le Covid-19 commencerait dans l’UE « les 27, 28 et 29 décembre ». Cette campagne est conditionnée à l’autorisation de mise sur le marché de l’Agence européenne des médicaments. Celle-ci a annoncé mardi qu’elle réunirait un de ses comités d’experts le 21 décembre pour rendre « si possible » ses conclusions sur le vaccin mis au point par les laboratoires BioNTech et Pfizer.

  • Attentats de 2015La cour d’assises spéciale de Paris a rendu mercredi ses décisions dans le cadre du procès des attentats commis à Paris – contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher – et contre une policière municipale à Montrouge en janvier 2015. Sur les 14 personnes jugées, soupçonnées d’avoir apporté à des degrés divers un soutien logistique aux trois auteurs des attentats, tous décédés, presque toutes ont été condamnées à des peines de prison, allant de quatre ans à la perpétuité.

    Lire notre article sur le sujet.
  • Cyberattaque aux États-UnisL’agence américaine pour la cybersécurité et la sécurité des infrastructures (Cisa), une agence fédérale, a affirmé jeudi qu’une cyberattaque en cours aux États-Unis présentait « un risque grave » pour le pays, ses administrations et ses entreprises. L’entreprise SolarWinds, qui développe le logiciel piraté, affirme travailler pour 425 des 500 plus importantes entreprises américaines et pour de nombreuses agences fédérales. Les États-Unis ont déclaré à plusieurs reprises avoir été la cible de cyberattaques de la Russie.

    Lire notre article sur le sujet.