23 décembre 2020

C'est leur avis

Un avant-goût de Brexit sans accord commercial

Les restrictions de déplacements en provenance du Royaume-Uni, mises en place après la découverte d’une nouvelle souche du coronavirus, ont été partiellement levées hier en France. Pour le journaliste Jean Vanempten du quotidien belge De Tijd, ces restrictions ont permis de voir à quoi pourrait ressembler un « Brexit dur », si la Commission européenne et le gouvernement britannique échouent à négocier un accord commercial d’ici la fin de la période de transition le 31 décembre.

« La fermeture des frontières européennes entraîne des problèmes au niveau de la chaîne d’approvisionnement. Une chaîne qui est déjà sous pression en raison de l’imminence du Brexit. On assiste d’ores et déjà à une grande course à l’achat de marchandises, ce qui entraîne de véritables goulets d’étranglement de part et d’autre de la Manche. La fermeture des frontières est aussi simultanée aux négociations finales sur le Brexit. […] Le coronavirus engendre plus ou moins un Brexit dur, bien qu’il n’ait pas encore été décidé. L’isolement total et temporaire de la Grande-Bretagne donne inopinément un petit avant-goût de ce à quoi pourrait ressembler un Brexit sans accord commercial. » Jean Vanempten