24 décembre 2020

Ça alors

Le castillan n’est plus la langue principale pour l’éducation en Espagne

Une loi réformant le système éducatif et supprimant l’obligation du castillan comme langue principale dans les écoles publiques a été adoptée hier par un ultime vote du Sénat espagnol. L’enseignement des langues régionales comme le catalan ou le basque avait été interdit sous la dictature franquiste, de 1939 à 1975. Puis les régions, dont l’éducation est devenue une des prérogatives, avaient pu choisir de limiter la place du castillan. En 2013, une loi en a fait à nouveau la langue principale pour l’éducation. Ces dernières années, les indépendantistes catalans, dont le gouvernement minoritaire socialiste a aujourd’hui besoin du soutien, ont contesté cette mesure, finalement abandonnée par le vote d’hier. Plusieurs partis de droite qui contestent ce nouveau changement, comme Ciudadanos et le Parti populaire, ont annoncé leur intention de saisir le Tribunal constitutionnel.