• RestrictionsLe ministre de la Santé, Olivier Véran, a déclaré hier soir au journal de France 2 que le gouvernement proposerait aux départements et métropoles les plus touchés par le Covid-19, dans l’est et le sud de la France, la mise en place à partir du 2 janvier d’un couvre-feu dès 18h. Cette mesure concerne les territoires où le taux d’incidence, c'est-à-dire le nombre de tests positifs pour 100 000 habitants, est supérieur au seuil d’alerte maximal de 250 cas. Le ministre de la Santé exclut en revanche tout reconfinement national ou local.

    Voir la simulation des départements concernés sur le site du Parisien.
  • VaccinL’agence britannique des médicaments a annoncé ce matin qu’elle autorisait le vaccin développé par le laboratoire britannique AstraZeneca et l’université d’Oxford. Première agence à permettre l’utilisation de ce vaccin, elle avait aussi été la première à homologuer celui des laboratoires Pfizer et BioNTech, le 2 décembre. Le vaccin d’AstraZeneca a pour avantage d’être moins coûteux et de ne pas exiger un stockage à très basse température.

  • IVGLe Sénat argentin a approuvé ce matin à 38 voix contre 29 un projet de loi légalisant l’interruption volontaire de grossesse. Une foule massée devant le bâtiment a célébré ce vote. Après Cuba, le Guyana et l’Uruguay, l’Argentine devient ainsi le quatrième pays d’Amérique latine à légaliser l’avortement. La mesure figurait dans le programme du président de gauche Alberto Fernandez.

    Voir le reportage de France 24.
  • BrexitLa Chambre des communes a approuvé cet après-midi par 521 voix contre 73 l’accord post-Brexit conclu jeudi entre l’UE et le gouvernement britannique. Keir Starmer, le chef du Parti travailliste, avait appelé à soutenir le texte, car « ceux qui votent “non” votent pour un “no deal” ». Le Parti libéral démocrate (pro-européen), le parti écossais SNP (indépendantiste) et le parti nord-irlandais DUP (unioniste) se sont prononcés contre le texte.

  • BoeingUn Boeing 737 Max affrété par la compagnie American Airlines a effectué hier soir un vol commercial, le premier depuis mars 2019, entre Miami et New York aux États-Unis. Les appareils de ce type étaient immobilisés après leur mise en cause dans deux accidents mortels. Ils le sont toujours en Europe. L’Administration fédérale de l’aviation américaine avait levé son interdiction de vol le 18 novembre.

  • Hong KongUn tribunal de Shenzhen (Chine) a condamné aujourd’hui à des peines allant de sept mois à trois ans de prison 10 militants prodémocratie hongkongais qui avaient tenté de fuir en bateau vers Taïwan. L’Union européenne et les États-Unis avaient demandé leur libération immédiate après leur arrestation le 23 août par les gardes-côtes chinois à 70 km de Hong Kong.