4 janvier 2021

C'est leur avis

L’unilatéralisme risqué des Européens

L’Union européenne a conclu mercredi avec la Chine un accord de principe qui doit permettre un meilleur accès des investisseurs européens au marché chinois. Dans un éditorial, le site américain Bloomberg Opinion reproche aux Européens de négocier avec la Chine sans les États-Unis.

« Les dirigeants européens disent qu’ils sont ravis d’avoir obtenu des concessions “sans précédent” dans leur nouvel accord sur les investissements avec la Chine. Il faut espérer qu’ils n’aient pas payé un prix trop élevé. […] Les États-Unis et l’UE doivent travailler ensemble sur la Chine. Ils ont un intérêt partagé à persuader Pékin de se conformer aux normes internationales sur le commerce extérieur et les investissements et à garantir d’autres objectifs communs, comme ceux de solidifier des chaînes d’approvisionnement vitales, lutter contre les violations des droits humains, défendre leurs alliés contre les pressions économiques, etc. […] Les dirigeants européens avaient raison de dire que l’approche unilatérale de l’équipe Trump vis-à-vis de la Chine n’était que fanfaronnades et absence de résultats. Il n’y a pas de raison de penser que l’unilatéralisme européen fonctionnera mieux. »