• VaccinsAuditionné aujourd’hui par la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a déclaré qu’« un cas d’effet indésirable de nature allergique » avait été enregistré jusqu’ici sur les 138 000 personnes vaccinées en France contre le Covid-19 à la date d’hier soir. Dans une étude publiée la semaine dernière, l’agence fédérale américaine de contrôle et de prévention des maladies a recensé en moyenne un cas de réaction allergique grave pour 100 000 vaccinations.

    Consulter nos graphiques sur l’évolution de l’épidémie.
  • ChineLes autorités chinoises ont mis en place aujourd’hui un confinement de la population de Langfang, une ville située à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de Pékin, la capitale. L’augmentation du nombre de cas de Covid-19 avait déjà conduit ces derniers jours les autorités chinoises à imposer des confinements dans deux autres villes de la même région, le Hebei. Les trois villes concernées par ces mesures cumulent 22 millions d’habitants.

    Lire dans Marianne l’interview d’un médecin français en Chine.
  • OuïghoursLe ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab, a annoncé aujourd’hui des mesures pour empêcher toute contribution des entreprises britanniques à l’exploitation des Ouïghours, une minorité musulmane de Chine, dans des camps de travail. Ces mesures incluent un renforcement du contrôle des exportations vers la région du Xinjiang, où vivent principalement les Ouïghours, et des pénalités pour les entreprises n’étant pas assez transparentes sur leurs sources d’approvisionnement.

    Lire notre article d’octobre sur les minorités ethniques en Chine.
  • YémenLe porte-parole du secrétaire général de l’ONU s’est inquiété hier soir des conséquences négatives de la décision des États-Unis de classer comme organisation terroriste les rebelles houthis du Yémen. Annoncée dimanche par l’exécutif américain, qui qualifie le groupe armé de « milice meurtrière soutenue par l’Iran », cette décision pourrait empêcher l’acheminement d’aide alimentaire vers les Yéménites, qui souffrent déjà de la faim, selon le représentant de l’ONU.

    Lire notre article de juillet sur les différents conflits au Yémen.
  • Turquie et UELe président turc, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré aujourd’hui devant les ambassadeurs des États membres de l’Union européenne qu’il souhaitait « tourner une nouvelle page » dans les relations entre son pays et l’UE. Il a émis le souhait de passer de la « concurrence » à la « coopération » en Méditerranée orientale, où la Turquie s’est récemment opposée à la Grèce sur la question de la propriété des ressources en hydrocarbures.

    Lire notre article d’août sur les tensions en Méditerranée orientale.