13 janvier 2021

Ça alors

Suspension de la réforme agraire en Inde

La Cour suprême indienne a suspendu hier la réforme agraire entrée en vigueur en septembre. Fin novembre, des milliers d’agriculteurs avaient convergé vers New Delhi, la capitale, pour demander son annulation, arguant qu’ils n’avaient pas été consultés et craignant la disparition des tarifs minimum garantis par l’État sur certaines cultures. Depuis, ils ont régulièrement bloqué les voies d’accès vers la ville. Cette réforme vise à libéraliser le secteur, afin de permettre aux agriculteurs de « négocier les prix de leurs récoltes avec qui ils l’entendent et où ils veulent » dans le pays, selon le ministère indien de l’Agriculture. Jusqu’ici, les agriculteurs devaient écouler leur production par le biais d’intermédiaires locaux. La Cour suprême a annoncé la création d’un comité d’experts pour consulter des représentants des agriculteurs et du gouvernement afin d’aboutir à une réforme mettant fin aux protestations.