• SahelEmmanuel Macron a annoncé cet après-midi, lors de ses vœux aux armées, une réduction de la force antidjihadiste Barkhane déployée au Sahel. « Les résultats obtenus par nos forces au Sahel, conjugués à l’intervention plus importante de nos partenaires européens, vont nous permettre d’ajuster notre effort », a-t-il déclaré, sans précision de volume ou de calendrier.

  • DémographieAu 1er janvier, la France comptait 67,4 millions d’habitants, soit 0,3 % de plus que l’an dernier, selon le bilan démographique annuel de l’institut national de statistiques Insee, publié aujourd’hui. 740 000 bébés sont nés en 2020, soit 1,8 % de moins que l’an dernier, tandis que 667 400 personnes sont décédées, soit 9 % de plus qu’en 2019, selon un bilan distinct publié la semaine dernière par l’Insee. La pandémie de Covid-19 a fait perdre 0,4 an d’espérance de vie aux femmes et 0,5 an aux hommes.

    Consulter les données de l’Insee.
  • BrexitEn raison de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, près de 2 500 emplois ont été transférés en France depuis le Royaume-Uni à fin 2020, a rapporté ce matin le gouverneur de la Banque de France. « D’autres relocalisations sont attendues et devraient s’accélérer dans le courant de cette année », a-t-il ajouté.

    Lire notre article sur l’accord post-Brexit conclu fin décembre.
  • VariantsLe variant du virus à l’origine du Covid-19 identifié en Afrique du Sud, prédominant dans le pays, est plus contagieux, mais « n’est pas plus sévère » en l’état des connaissances actuelles, ont rapporté hier des scientifiques chargés d’étudier ce variant par le ministère sud-africain de la Santé. Un autre variant du virus, celui d’origine britannique, représente 1,4 % des tests PCR positifs quotidiens en France, a déclaré ce matin le ministre de la Santé, Olivier Véran.

    Lire nos explications sur le séquençage du virus.
  • TunisieDe violents affrontements ont opposé dans la nuit des centaines de manifestants aux forces de l’ordre à Tunis, la capitale de la Tunisie, et dans plusieurs villes du pays, ont rapporté les agences de presse Reuters et AFP. Il s’agit de la quatrième nuit consécutive de protestations dans le pays. Sans revendications claires, elles surviennent à l’occasion du 10e anniversaire de la révolution qui a renversé le président Ben Ali.

    Lire une analyse de la situation en Tunisie sur RFI.