26 janvier 2021

Tout s'explique

La campagne de vaccination contre le Covid-19 en Israël

Que sait-on de l’efficacité de la campagne de vaccination en Israël ?

Seuls 0,015 % des patients qui ont reçu les deux doses du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer-BioNTech ont été infectés par le virus, selon des données préliminaires présentées hier par Maccabi, une caisse d’assurance maladie sous la supervision du ministère de la Santé. Elle précise que seulement 20 patients d’un groupe de 128 600 qui ont été vaccinés ont été infectés dans un délai d’une semaine après la deuxième injection, sans développer de forme grave de la maladie. Maccabi constate ainsi un taux d’efficacité du vaccin supérieur aux 95 % présentés par Pfizer mi-novembre dans le cadre de ses essais cliniques. La campagne de vaccination a débuté le 19 décembre en Israël. Sur les 9 millions d’habitants que compte le pays, plus de 3,8 millions ont été vaccinés, dont 1,2 million ont reçu les deux doses. Il s’agit du pays le plus avancé dans la vaccination par rapport à sa population. En France, seul un habitant sur 67 a été vacciné à ce jour.

Quelle est la stratégie d’Israël face à l’épidémie ?

Le gouvernement israélien a fermé depuis hier et jusqu’au 31 janvier l’espace aérien aux vols internationaux entrants et sortants « afin d’empêcher l’entrée de variants du virus », a expliqué dimanche le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou. Les Israéliens sont soumis à un troisième confinement depuis le 27 décembre. D’abord réservée aux personnes de 60 ans et plus et aux professionnels de santé, la campagne de vaccination s’est élargie progressivement et concerne désormais les plus de 40 ans et les 16-18 ans. La campagne de vaccination bénéficie d’« une logistique bien rodée, bien huilée, avec des vaccinodromes qui marchent sept jours sur sept », a déclaré le 6 janvier sur France 24 l’historienne spécialiste d’Israël Frédérique Schillo. Le gouvernement a rendu public le 17 janvier un accord conclu avec Pfizer pour permettre au laboratoire d’accéder à des données statistiques sur la campagne de vaccination, celui-ci s’engageant en retour à garantir un rythme élevé de livraisons de doses.

Où en est l’épidémie en Israël ?

Le nombre de nouveaux cas quotidiens de contamination au Covid-19 en Israël a connu une période de hausse à partir de mi-novembre et jusqu’à la semaine passée. Il est toutefois trop tôt pour en tirer des conclusions sur les effets de la vaccination sur l’épidémie. Un responsable de Maccabi a estimé dans le Financial Times que « le véritable test de cette campagne de vaccination ne viendra qu’une semaine après avoir atteint une masse critique d’au moins 70 % de la population recevant leur deuxième dose ». La campagne de vaccination pour l’administration des secondes doses n’a commencé que le 10 janvier en Israël. 13 % de la population a reçu à ce jour les deux doses. Le confinement actuel fait l’objet d’une opposition dans le pays. Des manifestations ont eu lieu dans les quartiers ultra-orthodoxes de plusieurs villes ce week-end.

POUR ALLER PLUS LOIN

Un article sur l’attente du vaccin en territoires palestiniens sur Libération.