26 janvier 2021

Ça alors

Le Parc Astérix ferme définitivement son delphinarium

Le Parc Astérix, dans l’Oise, a annoncé hier la fermeture d’ici avril de son delphinarium, qui comprend huit dauphins et cinq otaries, afin « de se concentrer sur son activité » de parc d’attractions. Les dauphins, nés en bassin ou y vivant depuis 30 ans, seront transférés dans des delphinariums en Europe. La Fondation Droit Animal, qui lutte pour la cause animale, estime que cette fermeture est « un pas de plus vers la fin de la captivité des cétacés ». Les députés examinent à partir d’aujourd’hui une proposition de loi pour renforcer la lutte contre la maltraitance animale, dont l’interdiction de la détention et de la reproduction des cétacés en captivité et leur participation à des spectacles. « Leur place n’est pas dans un delphinarium », avait déclaré fin septembre la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili. Trois delphinariums, dont celui du Parc Astérix, sont en activité en France métropolitaine. Ils comprennent quatre orques et près de 30 dauphins.