27 janvier 2021

Ça se chiffre

Les premiers titres de séjour en France

La délivrance de premiers titres de séjour sur le territoire français a reculé de 20,5 % en 2020 par rapport à 2019, selon une estimation publiée la semaine dernière par le ministère de l’Intérieur. La crise du Covid-19 a « très fortement contraint les flux migratoires en 2020 », note le ministère. Les titres de séjour pour motif économique sont ceux qui ont proportionnellement le plus baissé l’année dernière (-31,1 %). Depuis 2007, il s’agissait de la catégorie qui augmentait le plus, sa part étant passée d’un peu moins de 7 % des titres de premier séjour en 2007 à plus de 14 % en 2019. Les titres de séjour pour motif familial ont connu une baisse plus modérée en 2020, principalement parce qu’une partie d’entre eux « est attribuée à des personnes séjournant déjà sur le territoire lors de leur demande », précise le ministère. Interrogée par B‌r‌i‌e‌f‌.‌m‌e, la Direction générale des étrangers en France, qui dépend du ministère, explique qu’il en va de même pour les titres de séjour pour motif humanitaire.