29 janvier 2021

Ça alors

Des chiens pour détecter le coronavirus

2 000 spectateurs ont pu assister hier à un match de basket dans la salle du Miami Heat, aux États-Unis, pour la première fois depuis le début de la pandémie de Covid-19 en mars. Ils devaient porter un masque, rester à distance les uns des autres et se laisser renifler une main par des chiens entraînés pour détecter la présence du coronavirus. Aucun spectateur ne s’est finalement vu refuser l’entrée. La société sollicitée pour l’occasion proposait déjà les services de chiens pour la détection d’explosifs. « Nous devons encore déterminer à quel point c’est efficace et à quel point les chiens sont fiables », a nuancé auprès de CNN le président de la principale association de vétérinaires des États-Unis. Les aéroports d’Helsinki, en Finlande, et de Dubaï, aux Émirats arabes unis, ont également commencé à faire appel à des chiens pour repérer des passagers contaminés par le coronavirus.