2 février 2021

Ça alors

Just Eat fait appel à des livreurs salariés

La plateforme de livraison de repas Just Eat France a annoncé vendredi qu’elle avait commencé à embaucher directement des coursiers salariés. Elle emploie désormais 350 livreurs en CDI à Paris et dit vouloir en recruter 4 500 autres dans les prochains mois dans une trentaine de villes. Ces livreurs sont ainsi payés à l’heure et non à la course, comme le font la plupart des plateformes de livraison en France, dont les coursiers sont des travailleurs indépendants. Des syndicats réclament depuis plusieurs années une requalification de leur statut en contrat de travail salarié auprès de ces plateformes et plusieurs procédures sont aujourd’hui étudiées par la justice. En novembre 2018, la Cour de cassation, la plus haute juridiction judiciaire en France, avait établi un « lien de subordination » entre une plateforme et un livreur et estimé que ce dernier devait donc relever du salariat.