4 février 2021

Tout s’explique

Les ventes de voitures électriques ont doublé en un an dans l’UE

Comment ont évolué les ventes de voitures électriques en 2020 ?

Près de 540 000 voitures électriques ont été vendues dans l’Union européenne en 2020, soit plus du double des ventes de l’année 2019, selon un rapport publié aujourd’hui par l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA). Par ailleurs, les ventes de voitures hybrides possédant une batterie à recharger ont plus que triplé, atteignant 507 000. L’ACEA estime que les mesures prises par les gouvernements pour stimuler les ventes de véhicules électriques et hybrides, dans le contexte de la crise économique liée au Covid-19, ont contribué à l’augmentation de la demande de voitures à faibles émissions. En France, plus de 110 000 voitures électriques ont été vendues en 2020, contre moins de 43 000 en 2019, selon l’ACEA. Pour l’achat d’un véhicule neuf électrique, hybride rechargeable ou fonctionnant à l’hydrogène, l’État propose un bonus écologique allant jusqu’à 7 000 euros, cumulable avec la prime à la conversion allant jusqu’à 5 000 euros « en échange de la mise au rebut d’un vieux véhicule ».

Quelles sont les critiques émises contre les voitures électriques ?

Dans un rapport publié en août 2020, trois ONG suisses ont étudié les politiques commerciales de sept fabricants de batteries de véhicules électriques, dont le numéro un chinois du marché CATL. Elles expliquent que les personnes employées dans les mines d’où sont extraits les composants des batteries « travaillent souvent dans des conditions misérables et dangereuses ». Dans un rapport de 2019, deux parlementaires français ont estimé que « le recyclage des batteries lithium-ion présente de multiples difficultés, liées à la complexité intrinsèque de ce type de batterie ». Selon Renault, la durée de vie d’une batterie de voiture électrique est de 10 à 15 ans. Lors d’une audition devant le Sénat en 2019, Christel Bories, PDG du groupe minier Eramet, prévoyait « environ 50 000 tonnes » de batteries à recycler chaque année « à partir de 2027, et plus encore sans doute en 2030 » en Europe.

Quels sont les projets de l’Union européenne en matière de production de batteries ?

La part de l’Union européenne dans la fabrication mondiale de cellules de batteries électriques n’était que de 3 % contre 85 % pour l’Asie, selon un rapport de la Commission européenne en 2019. Pour répondre à l’augmentation de la demande de véhicules électriques sans dépendre trop largement d’importations, l’UE a lancé en 2017 une Alliance européenne des batteries. Dans ce cadre, la Commission européenne a autorisé deux « projets importants d’intérêt européen commun », un dispositif permettant aux États membres de soutenir financièrement des projets stratégiques sans contrevenir aux règles de l’UE sur les aides d’État. Approuvé en décembre 2019, le premier de ces projets rassemble sept pays et prévoit 3,2 milliards d’euros d’aides publiques pour la recherche sur les batteries. La Commission européenne a approuvé la semaine dernière un autre projet de 2,9 milliards d’euros d’aides publiques rassemblant 12 pays. La France et l’Allemagne participent aux deux projets.