9 février 2021

C’est leur avis

Une victoire en trompe-l’œil pour les Palestiniens

La Cour pénale internationale (CPI), une juridiction pénale internationale permanente, s’est déclarée vendredi soir compétente pour enquêter dans les territoires palestiniens « occupés par Israël ». Jean-Marc Four, directeur de l’information internationale de Radio France, estime qu’il s’agit d’une victoire trompeuse pour les Palestiniens.

« C’est une victoire juridique incontestable pour les Palestiniens sur un sujet litigieux. Seulement voilà, la suite, ce n’est sans doute pas grand-chose. Et c’est là que va s’arrêter la victoire palestinienne. D’abord, la procédure s’annonce longue, très longue. Il faudra des mois, peut-être des années, pour inculper qui que ce soit pour crimes de guerre à Gaza. Ni les Israéliens, ni les dirigeants palestiniens du Hamas (qui soit dit en passant sont potentiellement visés eux aussi par l’enquête) ne vont collaborer. […] Autrement dit, cette décision est un peu un trompe-l’œil parce qu’en réalité, la justice internationale reste faible, globalement impuissante, et surtout pas exempte de reproches. Elle est coûteuse, opaque, lente et inefficace. […] En un peu moins de 20 ans d’existence, la Cour pénale internationale n’a prononcé que trois condamnations. » Jean-Marc Four