11 février 2021

C'est leur avis

L’UE doit agir face aux attaques contre les médias en Hongrie

Klubradio, l’une des dernières stations de radio indépendantes en Hongrie, doit cesser d’émettre ce dimanche à minuit, après que le Conseil des médias, contrôlé par le gouvernement de Viktor Orban, le Premier ministre, a refusé de prolonger sa licence de diffusion. Dans The Independent, l’ancienne députée hongroise Zsuzsanna Szelényi estime que l’UE doit enquêter sur la façon dont la Hongrie utilise les fonds européens qui lui sont accordés.

« Au cours de la dernière décennie, les médias hongrois sont en grande partie passés de fait sous le contrôle de l’État. Durant cette période, des centaines de stations de radio ont disparu, quand d’autres ont changé de propriétaires ou de ligne politique. […] Les responsables politiques européens, en particulier les membres du Parti populaire européen, auquel le Fidesz, le parti d’Orban, appartient encore, sont restés jusqu’à présent silencieux au sujet de la menace pesant sur la dernière radio hongroise qui critique ouvertement le gouvernement. Ils doivent impérativement enquêter sur la potentielle utilisation abusive des fonds européens pour saper la liberté de la presse et le pluralisme dans le pays. Les fonds européens devraient servir à construire une Europe commune, et non à miner la démocratie. » Zsuzsanna Szelényi