• Nouvelle-CalédonieLes parlementaires du Congrès de Nouvelle-Calédonie, l’assemblée délibérante de cette collectivité territoriale française dans l’océan Pacifique, ont élu ce matin les 11 membres du gouvernement, dont six sont issus de listes indépendantistes. C’est la première fois que les indépendantistes détiennent la majorité au gouvernement néo-calédonien. Pour entrer en fonction, ce gouvernement doit s’entendre sur le choix de son président.

    Lire notre dossier sur les aspirations indépendantistes en Nouvelle-Calédonie.
  • RégionalesLe Parlement a approuvé définitivement hier soir, par un ultime vote au Sénat, le projet de loi reportant les élections départementales et régionales, initialement prévues en mars, au mois de juin, en raison de l’épidémie de Covid-19. Un décret doit fixer les dates des scrutins, mais la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, a affirmé la semaine dernière devant l’Assemblée nationale qu’ils se tiendraient les 13 et 20 juin.

    Voir les dispositions prises par le Sénat.
  • UniversitésLa ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a annoncé hier après-midi à l’Assemblée nationale son intention de demander au Centre national de la recherche scientifique, un organisme public de recherche, de faire « un bilan de l’ensemble des recherches qui se déroulent » dans le milieu universitaire français. La ministre avait déclaré dimanche sur CNews que « l’islamo-gauchisme gangrène la société dans son ensemble et que l’université n’est pas imperméable ».

  • GreffeL’hôpital Foch de Suresnes (Hauts-de-Seine) a réalisé vendredi dernier la première naissance en France faisant suite à une greffe d’utérus, a-t-il annoncé aujourd’hui. La mère de l’enfant, née sans utérus, avait bénéficié en mars 2019 de la première greffe d’utérus réalisée en France. L’hôpital estime que cette naissance constitue « un immense espoir pour des milliers de patientes », alors que ce syndrome, appelé syndrome de Rokitansky, touche 1 femme sur 4 500.

    Lire les explications de Franceinfo sur cette greffe.
  • NigeriaLe président du Nigeria, Muhammadu Buhari, a ordonné aujourd’hui une opération pour libérer plusieurs dizaines de personnes enlevées dans la nuit par des hommes armés qui ont attaqué un pensionnat dans l’ouest du pays. 42 personnes, dont 27 élèves, ont été kidnappées, selon le gouvernement local. Cet enlèvement survient deux mois après le rapt de plus de 300 adolescents dans le nord-ouest du pays par le groupe djihadiste Boko Haram, dont la plupart ont été libérés depuis.

  • NavalnyLa Cour européenne des droits de l’homme, chargée de veiller au respect de la Convention européenne des droits de l’homme par les 47 pays qui l’ont ratifiée, dont la Russie, a demandé hier au gouvernement russe de libérer l’opposant Alexeï Navalny, condamné début février à trois ans et demi de prison, compte tenu de « l’ampleur du risque » pour sa vie. Le ministre russe de la Justice a dénoncé cet après-midi une « ingérence » et une décision « infondée ».