17 février 2021

Ça se chiffre

Les exportations de vins et spiritueux français

La Fédération des exportateurs de vins et spiritueux de France (FEVS) a publié la semaine dernière son bilan pour l’année 2020. Elle constate un recul de près de 14 % des exportations des entreprises françaises du secteur par rapport à 2019. Après cinq années de croissance des ventes à l’étranger de vins et spiritueux produits en France, celles-ci ont été très affectées par la crise du Covid-19. Les exportations vers les importants marchés asiatiques comme la Chine et Singapour se sont effondrées avec l’annulation des festivités du Nouvel An chinois et la forte baisse du commerce lié aux voyages, note la FEVS. Les ventes vers les États-Unis ont en outre été freinées par les droits de douane de 25 % imposés fin 2019 sur les vins français non effervescents par l’exécutif américain. Celui-ci a pris cette décision en réaction aux aides accordées par l’Union européenne au constructeur aéronautique Airbus. Les États-Unis demeurent néanmoins le premier marché étranger pour les vins et spiritueux français puisqu’il a représenté en 2020 plus du quart des exportations.