• ClimatLe Haut Conseil pour le climat, un organisme indépendant chargé de conseiller le gouvernement sur la transition écologique, a estimé mardi dans un avis que les mesures du projet de loi « Climat et Résilience » ne « permettraient pas à la France de rattraper son retard dans la transition bas-carbone ». L’instance souligne entre autres « la portée réduite » et les « délais allongés de mise en œuvre » de nombreuses mesures de ce texte présenté en Conseil des ministres le 10 février.

    Lire l’avis du Haut Conseil pour le climat [PDF].
  • CovaxLe Ghana a reçu mercredi la première livraison mondiale de vaccins contre le Covid-19 du programme international Covax annoncé en avril par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), une agence de l’ONU. 600 000 doses du vaccin produit par AstraZeneca ont été livrées à Accra, la capitale ghanéenne, et une autre livraison a eu lieu hier en Côte d’Ivoire. Le dispositif Covax vise à fournir des vaccins contre le Covid-19 de manière équitable à près de 200 pays participants.

    Lire l’article du Point sur la livraison de vaccins au Ghana.
  • ArménieLe Premier ministre arménien, Nikol Pachinian, a dénoncé jeudi une tentative de coup d’État de la part de membres de l’état-major de l’armée. L’état-major avait auparavant appelé à sa démission. Le départ de Nikol Pachinian est réclamé par l’opposition depuis la signature en novembre d’un accord de cessez-le-feu entérinant la défaite de l’Arménie dans le Haut-Karabakh, une région indépendantiste d’Azerbaïdjan peuplée quasi exclusivement d’Arméniens.

    Lire notre article de septembre sur le conflit dans le Haut-Karabakh.
  • Covid-19Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé jeudi que 20 départements, dont Paris, le Nord et le Rhône, étaient désormais placés sous surveillance renforcée en raison de l’épidémie de Covid-19. Si la situation s’y dégrade, des « mesures renforcées » entreront en vigueur « à compter du week-end du 6 mars », a-t-il précisé. Pour ce week-end et le suivant, l’agglomération de Dunkerque, Nice et les communes de l’aire urbaine littorale qui s’étale de Menton à Théoule-sur-Mer (Alpes-Maritimes), sont soumises à un confinement.

    Voir nos graphiques sur l’évolution de l’épidémie en France.
  • ÉthiopieL’ONG de défense des droits humains Amnesty International a accusé, dans un rapport publié hier, l’armée érythréenne de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité dans le conflit dans la région éthiopienne du Tigré. Le 4 novembre, le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, avait envoyé l’armée nationale dans cette région du nord du pays, pour s’opposer au Front de libération du peuple du Tigré, détenteur du pouvoir local. Celui-ci accuse l’Érythrée de soutenir militairement l’Éthiopie.

    Lire notre dossier de 2018 sur les relations entre l’Érythrée et l’Éthiopie.
  • Arabie saouditeLa direction du renseignement national américain a déclassifié hier un rapport confidentiel dans lequel elle affirme que le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, a « approuvé » l’opération qui a conduit à la capture et à la mort du journaliste saoudien Jamal Khashoggi en octobre 2018 à Istanbul, en Turquie. Interrogé par France 24, le politologue et consultant spécialiste du Moyen-Orient Karim Sader estime que la publication de ce rapport marque une « rupture avec la diplomatie américaine sous l’ère Trump vis-à-vis de l’Arabie saoudite ».