10 mars 2021

Ça alors

La Russie et la Chine veulent une station spatiale lunaire commune

L’agence spatiale russe Roscosmos et l’administration spatiale chinoise (CNSA) ont signé hier un texte par lequel elles s’engagent à construire ensemble une station spatiale « à la surface ou en orbite » de la Lune pour y mener des recherches. Ce projet sera ouvert à « tous les pays et partenaires internationaux intéressés », selon Roscosmos. Ni Roscosmos ni la CNSA n’ont détaillé les sommes investies ou la date de lancement prévue. De nombreux projets d’exploration de la Lune sont en cours. En décembre, la Chine était parvenue à rapporter des échantillons de la Lune grâce à une sonde spatiale. Deux mois plus tôt, l’agence spatiale américaine Nasa avait signé avec sept autres agences des accords régissant leurs prochaines explorations sur la Lune, mais pas avec celles de la Russie ou de la Chine. La Nasa prévoit aussi d’envoyer deux astronautes sur la Lune en 2024.