11 mars 2021

Tout s’explique

Un plan de soutien massif à l’économie adopté aux États-Unis

Que contient le plan de soutien à l’économie adopté par le Congrès américain ?

Le Congrès des États-Unis a adopté hier soir le plan de soutien à l’économie de 1 900 milliards de dollars proposé par le président américain, Joe Biden. Il s’agit du troisième plan économique voté aux États-Unis en réponse à la crise du Covid-19, après ceux mis en place en 2020 par son prédécesseur, Donald Trump. Une importante partie de ce montant est destinée aux familles les moins aisées. Plus généralement, les Américains gagnant moins de 75 000 dollars par an et 150 000 dollars pour les couples vont recevoir un chèque de 1 400 dollars par personne. 85 % des foyers américains pourront en bénéficier, selon Joe Biden. Le plan prévoit par ailleurs de financer massivement les infrastructures de vaccination et de test. Près de 10 % de la population américaine a été vaccinée, selon l’université américaine Johns Hopkins. Enfin, ce plan entend financer les aménagements sanitaires nécessaires à la réouverture des écoles et collèges promise par Joe Biden dans les 100 jours suivant le début de son mandat.

Quelle est la situation économique des États-Unis ?

L’épidémie de Covid-19 a eu d’importantes conséquences économiques aux États-Unis. Les mesures sanitaires prises pour contenir l’épidémie ont conduit en 2020 à une contraction du PIB (la production de biens et de services) de 3,5 %, inédite depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, même si elle a été moindre que dans d’autres pays comme la France. Les mesures sanitaires ont affecté le taux de chômage, qui a atteint un pic en avril 2020 et restait en décembre à 6,7 % de la population active, soit près de deux fois plus élevé qu’un an plus tôt, selon l’OCDE, une organisation qui réunit 37 pays parmi les plus développés du monde. La destruction de nombreux emplois a mené « à des baisses importantes et soutenues des revenus de nombreuses familles », explique un rapport publié en octobre 2020 par un centre de recherche rattaché à l’université Columbia aux États-Unis. Il estime que le taux de pauvreté est passé de 15 % à 16,7 % de février à septembre 2020.

Quel est l’impact attendu sur l’économie mondiale ?

L’OCDE prévoit une hausse du PIB mondial de 5,6 % en 2021, notamment portée par la mise en place du plan de soutien à l’économie américaine de Joe Biden, selon une étude publiée mardi. « Au total, ce plan américain ajouterait un point de croissance supplémentaire à l’économie mondiale », a déclaré mardi Laurence Boone, l’économiste en chef de l’organisation. L’OCDE estime que ce plan devrait entraîner une hausse de la production américaine d’environ 3 % à 4 % sur 12 mois. Cette hausse bénéficierait aux autres économies qui exportent des biens vers les États-Unis comme le Canada, la zone euro et la Chine, selon l’OCDE. « Les États-Unis sont considérés comme le consommateur en dernier ressort de l’économie mondiale, qui absorbent quasiment à eux seuls les excédents commerciaux de la zone euro, de la Chine et du Japon », explique le professeur d’économie Laurent Ferrara dans un article publié en février sur The Conversation.

POUR ALLER PLUS LOIN

Le détail du plan de soutien à l’économie de Joe Biden en infographies sur L’Express.