« Premières ministres ». En 1936, le Front populaire est porté au pouvoir et le président du Conseil, Léon Blum, nomme trois femmes au gouvernement : Cécile Brunschvicg, Irène Joliot-Curie et Suzanne Lacore. C’est la première fois que des femmes accèdent à ce rang en France, alors qu’elles n’ont même pas encore le droit de vote. Le documentaire « Blum et ses premières ministres », diffusé cette semaine sur France 3, raconte leur arrivée dans le monde masculin de la politique et dresse le bilan de leurs actions.

Point de vue. L’actualité se raconte aussi en images et c’est ce que récompensent chaque année les prix du World Press Photo. Ce concours a publié cette semaine l’ensemble des clichés nommés dans ses différentes catégories. On y découvre une femme qui attend, un bouquet de fleurs à la main, son mari à la sortie d’une prison en Biélorussie ou un homme faisant face à une invasion de sauterelles. Chaque photo est accompagnée d’une longue légende qui raconte le contexte de la prise de vue.

De la colère à la peur. Nouvelle productrice du podcast « Émotions » de Louie Media, Brune Bottero a interrogé l’historienne Sophie Wahnich sur la place des émotions dans les moments historiques. Celle-ci raconte comment elle a étudié et pris au sérieux ces émotions, comment la réappropriation de l’émotion de la colère par le peuple a conduit à la Révolution et comment le contrôle des manifestations par les autorités a remplacé la liesse d’y participer par la peur.

Des César bousculés. La 46e cérémonie des César du cinéma s’est déroulée hier soir, clôturant une année marquée par la crise sanitaire et par des changements dans la composition de l’Académie des César. Dans un article de Franceinfo, le journaliste Jacky Bornet revient sur les polémiques et les événements qui ont conduit à la réforme de cette cérémonie, après l’attribution du César de la meilleure réalisation à Roman Polanski l’an dernier.