16 mars 2021

C'est leur avis

La perspective d’un retour de la Syrie dans la Ligue arabe

Les ministres des Affaires étrangères de l’Égypte et des Émirats arabes unis ont plaidé ces deux dernières semaines pour un retour de la Syrie dans la Ligue arabe, une organisation interétatique. La Syrie en a été suspendue en novembre 2011 après le début de la guerre civile. Christopher Phillips, enseignant en relations internationales à l’université de Londres, estime dans le média en ligne Middle East Eye que le président syrien, Bachar el-Assad, aurait beaucoup à gagner à ce retour.

« Il pourrait sembler étrange qu’Assad veuille réintégrer la Ligue, sachant qu’elle est largement sans pouvoirs et que la majorité de ses membres l’ont condamné. Mais un retour dans la communauté arabe serait bénéfique. Chez lui, le régime d’Assad s’est longtemps appuyé sur une rhétorique nationaliste arabe et revenir dans la Ligue arabe pourrait renforcer sa légitimité auprès de certains loyalistes. À l’étranger, un retour aiderait à briser l’isolement international d’Assad depuis le conflit, ouvrant la voie à d’autres réconciliations. De manière plus importante, Assad et ses alliés russes pensent qu’un retour au sein de la Ligue arabe pourrait ouvrir la porte à des fonds indispensables à la reconstruction en provenance du Golfe, dont l’économie syrienne chancelante a désespérément besoin. » Christopher Phillips