17 mars 2021

Ça se chiffre

Les nouveaux citoyens de l’UE

Près de 706 400 personnes ont acquis en 2019 la citoyenneté d’un des États membres de l’Union européenne hors Royaume-Uni, selon des chiffres publiés lundi par l’institut européen de statistiques Eurostat. Le premier pays d’origine de ces nouveaux Européens est le Maroc, comme depuis une quinzaine d’années. En 2019, 85 % de ces Marocains devenus citoyens de l’UE ont acquis la nationalité espagnole, italienne ou française. Ces dernières années, le nombre de nouveaux Européens originaires de Syrie a fortement augmenté, en conséquence de l’arrivée de nombreux Syriens fuyant la guerre civile qui ravage leur pays depuis 2011. 69 % des Syriens ayant acquis une citoyenneté de l’UE en 2019 sont devenus Suédois. Le Brexit a eu un impact très visible. En 2019, le Royaume-Uni a été le troisième pays d’origine des nouveaux citoyens de l’UE, en raison d’une forte hausse des demandes de la part de Britanniques souhaitant garder une nationalité de l’UE au moment où leur pays s’apprêtait à quitter celle-ci.