22 mars 2021

C’est leur avis

L’arrivée de la 5G à Paris retardée par les oppositions

Les opérateurs de téléphonie mobile Orange, SFR, Free et Bouygues Telecom ont ouvert vendredi à Paris leur réseau 5G, la cinquième génération de réseaux mobiles, après avoir signé avec la mairie de Paris une charte encadrant ce déploiement, rédigée après la tenue d’une convention citoyenne. Journaliste aux Échos, Fabienne Schmitt estime que les villes ont dû mener à la place du gouvernement les débats autour de la 5G.

« Au fond, la mairie de Paris a évité le pire : la convention citoyenne qui s’y est tenue pour rassurer les opposants à la 5G, inquiets des conséquences environnementales et sanitaires, a finalement permis d’apaiser le débat – même si l’irritation des Verts persiste. […] Si l’Arcep (l’autorité de régulation des télécoms) et le gouvernement ont raté le démarrage de la 5G en sous-estimant la force des oppositions, les villes, qui ont dû récupérer et gérer le débat houleux et passionné des réfractaires, ont su, elles, en tout cas, honorer le besoin grandissant de nos sociétés en matière de démocratie dans nos technologies. […] C’est ce travail de pédagogie et d’éducation de la mairie de Paris qui va permettre un déploiement globalement serein de la 5G dans la Ville Lumière. » Fabienne Schmitt