23 mars 2021

C'est leur avis

Biden est aussi dur que Trump avec la Chine

La rencontre, la semaine dernière, entre des diplomates américains et chinois en Alaska, aux États-Unis, a montré les tensions entre les deux pays. Pour le correspondant du Monde à Pékin, Frédéric Lemaître, le président américain, Joe Biden, et le chef de sa diplomatie, Anthony Blinken, n’ont pas assoupli la politique de leur pays vis-à-vis de la Chine [€].

« Depuis son arrivée à la Maison-Blanche, Joe Biden n’a envoyé aucun message, même symbolique, marquant un “nouveau départ” des relations sino-américaines. Au contraire, vu de Pékin, Biden, c’est Trump plus les droits de l’homme. Donc Trump en pire. Les tarifs douaniers ? Maintenus. Les mesures contre Huawei, ZTE et autres fleurons technologiques chinois ? Renforcées. La liste humiliante des responsables nommément sanctionnés en raison de la politique menée au Xinjiang ou à Hong Kong ? Rallongée. Même chose sur le terrain diplomatique avec le renforcement des alliances et partenariats entre les États-Unis et les pays de l’Indo-Pacifique. Mi-mars, M. Blinken est allé jusqu’à qualifier Taïwan de “pays”, ce que même l’administration Trump s’était abstenue de faire. » Frédéric Lemaître