• Nucléaire iranienLe président iranien, Hassan Rohani, a déclaré aujourd’hui que « toutes les parties » à l’accord sur le nucléaire iranien étaient « arrivées à la conclusion qu’il n’y a pas de meilleure solution » que cet accord. Hier, les pays signataires de cet accord de 2015 ont validé la mise en place de deux groupes chargés de travailler à une levée des sanctions imposées par les États-Unis après leur sortie de l’accord en 2018 et de faire revenir l’Iran au respect de ses engagements.

    Lire notre article de 2018 sur les sanctions américaines contre l’Iran.
  • RwandaUn arrêté interministériel paru aujourd’hui au Journal officiel rend publiques les archives relatives au Rwanda entre 1990 et 1994 du président de la République de l’époque, François Mitterrand, et du Premier ministre de 1993 à 1995, Édouard Balladur. Le 26 mars, un rapport de la commission de recherche sur les archives françaises relatives au Rwanda a pointé des « responsabilités accablantes » de la France dans le génocide des Tutsis en 1994.

    En savoir plus sur le Portail national des archives.
  • Droits humains« Les populations déjà marginalisées, notamment les minorités ethniques, les femmes et les personnes réfugiées et migrantes ont été affectées par la pandémie de façon disproportionnée », selon un rapport publié aujourd’hui par l’ONG de défense des droits humains Amnesty International et couvrant 149 pays. Celle-ci note par ailleurs que les mesures sanitaires prises par le gouvernement français « ont soulevé un certain nombre de préoccupations en matière de droits humains ».

    Lire le rapport d’Amnesty International.
  • ÉthylotestsLe ministère de l’Intérieur a annoncé aujourd’hui qu’à partir du 1er juillet, les établissements vendant des boissons alcoolisées à emporter (caves à vin, supermarchés, etc.) devraient obligatoirement proposer des éthylotests et présenter une affiche de prévention en vertu de la Loi d’orientation des mobilités promulguée en décembre 2019. Les sites de vente en ligne de boissons alcoolisées devront également se soumettre à cette obligation.

    Lire le communiqué du ministère de l’Intérieur.