9 avril 2021

Ça alors

Une première greffe pulmonaire à partir de donneurs vivants

À Kyoto, une Japonaise dont le pronostic vital était engagé après avoir contracté une forme grave du Covid-19 a reçu pour la première fois au monde mercredi une greffe pulmonaire venant de deux donneurs vivants. Les listes d’attente pour les greffes d’organe prévoyant de très longs délais au Japon, le mari et le fils de cette patiente ont tous deux donné une partie de leurs poumons pour sauver cette femme. Ils ont ainsi accepté en contrepartie de voir leur capacité respiratoire diminuer. Elle pourrait sortir de l’hôpital dans quelques mois si elle continue à bien se remettre de l’opération, selon ses médecins. La première double greffe pulmonaire sur un malade du coronavirus a eu lieu en mars 2020, en Chine. Mais aucun pays n’avait jusqu’ici réalisé de transplantation d’organe depuis un donneur vivant.