14 avril 2021

Tout s'explique

Les États-Unis retardent leur retrait d’Afghanistan

Pourquoi les États-Unis diffèrent-ils leur retrait d’Afghanistan ?

La Maison-Blanche a annoncé hier soir que le retrait des 2 500 soldats américains encore déployés en Afghanistan devait s’achever d’ici le 11 septembre, une date symbolique correspondant au 20e anniversaire des attentats contre les tours du World Trade Center à New York. Le prédécesseur de Joe Biden, Donald Trump, s’était engagé à retirer les troupes américaines du pays avant le 1er mai 2021, lors d’un accord signé en février 2020 avec les talibans, des combattants islamistes qui ont dirigé le pays de 1996 à 2001 avant d’être chassés du pouvoir par l’intervention américaine. Pour justifier ce délai supplémentaire de quatre mois, l’exécutif américain a déclaré hier qu’« un retrait trop rapide et mal coordonné, qui mettrait nos troupes ou celles de nos alliés en danger, n’était pas une option viable ».

Pourquoi les États-Unis ont-ils décidé de quitter l’Afghanistan ?

L’armée américaine est intervenue en Afghanistan en 2001, en représailles aux attentats du 11-Septembre, commandités par Oussama Ben Laden, soupçonné de se cacher dans le pays. Plus de 2 300 soldats américains ont perdu la vie en Afghanistan. Barack Obama, président américain entre 2009 et 2017, a annoncé en 2015 que les missions de combat avaient pris fin en Afghanistan l’année précédente, mais que les troupes y resteraient plus longtemps pour former l’armée afghane et participer à la lutte antiterroriste contre Al-Qaïda. De 100 000 soldats présents en Afghanistan au plus fort de l’intervention, en 2011, le contingent américain est passé à 10 000 à partir de 2014. En 2013, avant d’être élu président, Donald Trump s’était déclaré pour le retrait des troupes américaines en raison du coût du conflit. Le départ des troupes américaines doit être coordonné, selon l’exécutif américain, avec celui des quelque 7 000 soldats d’autres pays membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (Otan), une alliance militaire de 29 pays.

Quel est le poids des talibans aujourd’hui en Afghanistan ?

Les talibans contrôlent actuellement 19 % du territoire afghan, selon le centre de réflexion américain Foundation for Defense of Democracies. Les attaques menées par les talibans ont « très largement augmenté » au deuxième semestre 2020, selon le chercheur Romain Malejacq, interviewé sur France Culture en janvier. Le départ annoncé des armées étrangères alimente la crainte du gouvernement afghan de voir les talibans tenter de reprendre le pouvoir : « Les talibans n’ont pas changé », a déclaré Hamdullah Mohib, conseiller national afghan à la sécurité, lors d’une conférence de presse début avril. Des négociations de paix entre le gouvernement afghan et les talibans ont débuté en septembre et une conférence de paix était prévue à Istanbul, en Turquie, à partir du 24 avril, mais à la suite de l’annonce du report du retrait des troupes américaines, les talibans ont annoncé qu’ils ne participeraient pas à de nouvelles conférences sur l’Afghanistan tant que des troupes étrangères restent postées dans le pays.

POUR ALLER PLUS LOIN

Un grand reportage de RFI sur l’insécurité en Afghanistan.